un jardin de collectionneur en Bretagne
Kerlouis, c'est l'univers de Louis Tranchant et Kerlouis, c'est "Chez Louis". Et quand Louis ouvre son jardin, il partage sa sensibilité, ses émotions, ses voyages, ses recherches. Ce passionné vous emmène dans un jardin où rien n'est laissé au hasard et le seul résultat accepté est le beau. Il vous dira au et fort qu'il n'est pas collectionneur, ne le contrariez pas, bien qu'il ait été à la recherche de certaines plantes au fin fond de la Birmanie ou de l'Himalaya. Il est comme ça Monsieur Louis. Son leitmotiv, le beau, toute l'année et pour cela il utilise toutes les ficelles que la botanique peut lui donner : les feuillages, les floraisons, les écorces, les volumes, l'eau.... Un jardin somptueux tout près d'unité qui ne l'est pas moins. En tout cas, si vous passez près du Cap Fréhel, sachez qu'il existe un jardinier heureux qui a dix mille histoires à vous raconter.

Un potager au milieu des Vignes
Retour à Valmer après quelques années, et pour faire suite à ce qui est l'essence même de ce jardin, à savoir le potager. Alix de Saint Venant nous promène dans son territoire, entre expériences botaniques, surprises gustatives, légumes étonnants et graphiques et toujours cette ferveur pour le potager. Parmi les expériences, vous pourrez goûter les raisins qui servent à faire les vins de Loire. Une collection "ampélographique" vous permet cette visite découverte originale, et à chaque recoin du jardin, vous ne manquerez pas de découvrir des légumes anciens, les collections spécifiques des légumes de la région Centre.... Encore une fois un moment extraordinaire en compagnie d'une militante des potagers que l'on ne présente plus et qui sait mieux que quiconque faire la promotion de l'Association des Jardins potagers et fruitiers de France dont fait partie Valmer.



 

Nous avons eu le plaisir de tourner plusieurs sujets en Bretagne chez Olivier et Fabrice ; bien sûr pour parler des plantes d'ombre. Fabrice Gautier (Sous un arbre perché) vous présente ses coups de coeur. On parle de donc de l'ex famille des Convallariacées, c'est le plus simple, les nouvelles familles étant toutes disséminées.... ils sont fous ces botanistes... Entre Polygonatum, Disporum, ou autres Disporopsis... toutes ces plantes n'auront plus de secret pour vous et pourront trouver une place dans vos jardins. Merci à Fabrice et Olivier pour l'accueil et la patience avec un réal plus que béotien dans ces catégories de plantes.
https://www.sousunarbreperche.fr

 

Quand un passionné des arbres et de la nature décide de planter, d'observer et d'étudier ça donne la Petite Loiterie. Ce passionné, c'est Jac Boutaud, et la petite Loiterie se situe en Indre et Loire à Monthodon. Ce film a été réalisé dans le cadre de la série "Mémoires du futur" initiée par la Drac et l'association des Parcs et Jardins de Centre Val de Loire. Entre partage et prospective, Jac se penche sur l'avenir des arbres, de nos forêts. La petite Loiterie, créée de toutes pièces au milieu des champs est aussi un observatoire de la biodiversité, chargé d'espoirs quant à la capacité de la nature de se régénérer quand on lui en donne les moyens... et le temps. 

 

La collection "Mémoires du futur" a été relancée en 2020 et c'est Jardin Jardinier qui a eu le plaisir de poursuivre cette superbe collection de micro-documentaires. Vous retrouverez donc tous les films sur le site de l'APJRC (Association des Parcs et Jardins du Centre Val de Loire) au courant de l'été. Cette initiative a pu être réalisée grâce au concours de la DRAC et de l'Associations Parcs et jardins de France. Voici donc Sasnières dans sa version transmission avec Guillaume Henrion le n°1 de la collaboration entre l'APJRC et Jardin Jardinier, et six autres films à suivre prochainement. https://www.jardins-de-france.com http://www.jardin-plessis-sasnieres.fr

Jardin Jardinier vous emmène à Veigné, en Indre et Loire où nous avons rencontré Michel Davo, jardinier plasticien. Michel a toujours mené plusieurs vies dont celle de jardinier et celle de plasticien. C'est donc entre amour des arbres (la Martinière est un arboretum) et amour de l'Art que Michel vous entraîne sur son domaine. Un lieu passionnant à visiter absolument avec son propriétaire. Chaque arbre a son histoire et comme il y a des centaines d'espèces, autant vous dire que Michel a de quoi vous raconter. Branchez le aussi sur ses expériences plasticiennes avec ses machines à vent... et vous repartirez enchantés... Merci Michel pour cette belle journée passée ensemble, même si la météo n'était pas vraiment au rendez vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Que celui qui ne connait pas Arrosoirs et Sécateurs lève la main. Voici donc le jardin d'Alain. Grâce à lui, vous découvrez des centaines de petits trésors qu'il visite avec gourmandise (et Anne Marie, son épouse) et avec le soucis de partager ses découvertes. C'est tout le sens qu'il donne à son site arrosoirs et sécateurs. Ce jardin est donc à son image, soigné, un vrai sans faute, des plantes rares ou pas rares, mais toutes à leur place. Pourtant Alain est un éternel insatisfait et filmer son jardin a été l'objet de longues négociations... Un vrai bonheur en tout cas où chaque angle apporte une richesse botanique doublé d'une mise en scène parfaitement calibrée. Alors, à l'écouter, il ne serait pas présentable, et ce n'est pas de la fausse modestie, il est comme ça Alain, pour lui le proverbe "cent fois sur le métier remettra son ouvrage" pourrait être sa devise. Merci à vous deux pour votre amitié et l'accueil que vous me réservez à chaque fois que je viens en Bretagne. Et puis tu sais, Alain, sur tous les jardins que j'ai pu admirer, j'aime trop le tien... http://arrosoirs-secateurs.com Le jardin est en Bretagne, à Belz, très exactement, tout près d'Etel dans le Morbihan

 

Bizarrement, voici une région où Jardin Jardinier n'a eu que très peu d'occasion d'aller promener sa caméra, à regret mais nous n'avons pas dit notre dernier mot. Dès la fin du confinement, nous avons filé dans l'Orne puis dans la Sarthe où nous avons eu la joie de filmer ce magnifique jardin du Petit Bordeaux. Impossible de filmer Michel, le jardinier, mais qu'à cela ne tienne Sylvie, la jardinière parle de son jardin avec tellement de passion qu'elle assure pour deux. Nous voici donc à Saint Biez-en-Belin dans un jardin étonnant et attachant où tout le monde y trouve son compte, que ce soit pour le paysage ou pour l'immense choix d'essences implantées. Un jardin que nous aurions du tourner depuis longtemps comme quoi rien ne sert de courir, il faut filmer à point.



Un petit détour à Belle Ile lors d'un tournage en Bretagne, sur les conseils avisés d'Alain (Arrosoirs et Sécateurs) et que l'on voit se promener dans le jardin... Grâce à lui, voici une belle rencontre avec Michel Damblant, jardinier-écrivain-voyageur et réciproquement... Le temps était aussi de la partie. Alors on se laisse bercer par Michel, on fait tranquillement son petit tour du monde en découvrant mille et une plantes peu courantes en pleine nature. C'est un peu Belle Ile qui permet ça malgré le vent, le sel... comme quoi, la nature est plutôt généreuse. Le dépaysement est total et le guide exceptionnel. Rien que pour cela, faites un saut à Belle Ile et vous en reviendrez enchanté.


Le Clos du Lavoir est un jardin de ville, à Moréac en Bretagne dans le Morbihan sud. Pour ceux qui se posent encore des questions sur la possibilité de faire un jardin dans une zone résidentielle, vous trouverez là votre réponse, c'est oui et mille fois oui, lancez vous comme l'a fait Jocelyne et son Clos du Lavoir. Rien ne laisse à penser, vu de l'extérieur (sauf pour des yeux avertis quand certaines essences dépassent un peu) que vous trouverez là un trésor. Un trésor de 600 mètres carrés dans lequel rien n'est laissé au hasard et où chaque centimètre carré est utilisé avec délicatesse et goût du détail. Jocelyne aime le jardin et vous le ressentez immédiatement après avoir franchi son portail... Un vrai dépaysement et ce n'est pas pour rien que Jocelyne a été distinguée par un prix Bonpland. Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire si vous visitez le sud du Morbihan et que vous croyez encore que tous les jardins sont dans le nord Bretagne...